Mise en place d’un live sur réseaux sociaux

Retour d’expérience sur la mise en place d’un live sur réseaux sociaux, Facebook Live, Periscope … avec un smartphone.

Diffuser en streaming des vidéos en direct de n’importe où, est devenu courant, et cela favorise l’interaction avec sa communauté tout en fidélisant.

Plusieurs dispositifs et plate formes permettent de diffuser un flux vidéo en direct sur internet depuis de nombreuse années, le retour ici concerne exclusivement la diffusion live-streaming en mobilité, exclusivement via un smartphone, sans régie ni ordinateur ou autre  boitier dédié via une API.

 

Ces smartphones, de plus en plus perfectionnés, permettent de capter l’image (donc la vidéo) avec une qualité et une définition de plus en plus améliorée, rendant même une grande partie des caméras et autre webcam obsolète qualitativement.

 

Voici mon retour d’expérience et de mise en place du premier Facebook Live Orange France du 12 mai 2016 :

L’opération consistait lors du direct, de passer de pièce en pièce, chacune dédiée à une fonctionnalité de la nouvelle box, de présenter l’univers concerné par 2 animateurs avec un coach pour chaque domaine.

 

Le matériel de captation utilisé pour ce projet :

un smartphone IPhone 6S pour la captation et la diffusion via le réseau wifi privé d’une des nouvelles box internet présentes en démonstration.

Une mâchoire smartphone s’adaptant sur un pied photo

un monopode

 Ce dernier associé à la mâchoire permet de se déplacer et d’orienter le smartphone lors la captation visuelle.

Un adaptateur pour la captation audio, carte son IPhone/XLR  Irig Pro

Cette carte son était en liaison en HF avec la mixette de l’ingénieur du son, ce dernier mixant pour un son propre les 3 sources, les micros-cravates et perche sur les intervenants.

Panneau lumière (light panel) supplémentaire pour déboucher l’image.

Ici l’équipe de tournage ou l’on aperçoit l’ensemble, avec les 2 animateurs Vérino et Damien, chacun équipés en cravate HF, accompagné ici d’un des coach numérique capté pour via la perche (plusieurs coach intervenaient selon la pièce).

(photo Philippe Duhot)

 

 

Ici, j’avais mis la priorité sur le son, sans négliger la lumière, la dynamique du cadrage, et le réseau de diffusion.

Le principal point de vigilance souvent négligé, et pourtant important pour la majorité des diffusions, est la captation sonore, primordial pour la bonne compréhension du message à faire passer

En effet, il faut que le sujet s’exprimant soit audible pour la retransmission, si tel n’est pas le cas l’écoute sera désagréable et conduira à la perte de l’auditoire.

Ainsi il ne faut pas négliger cet aspect, que ce soit avec un smartphone ou une caméra, je préconise toujours de ne pas utiliser le ou les micros incorporés (interne), hormis pour capter l’ambiance, mais de s’équiper de micro externe, au plus proche du sujet à enregistrer.

Évidemment, il convient de ne pas négliger le cadrage associé à l’éclairage de ce que l’on filme, après le son, un minimum de qualité est à apporter à l’image.

Tous ses éléments étant des basiques, il convient de s’intéresser à notre cas, le smartphone et notre live-streaming.

L’atout majeure des nouvelles plate forme de vidéo en direct via réseaux sociaux, est l’interactivité, en diffusion chacun peut interagir (commentaires, questions, émotions…), il conviendra en ce sens de garder à l’esprit d’effectuer un minimum de modération.

 

Mes premières préconisations sur la mise en place d’un direct avec un mobile :
  • Disposer d’un smartphone dédié exclusivement à la captation et à la diffusion du flux.
  • S’assurer que ce dernier est à jour (système et application) avant l’exploitation, et bloquer les mises à jour pour le direct.
  • Une charge batterie suffisante pour l’utilisation.
    Attention :
    En mode alimentation permanente le smartphone chauffe (et forcément risque de s’arrêter si la température monte)
    Si vous utilisez le port data du smartphone, avec une carte son externe ou un microphone externe, ce dernier ne sera plus disponible pour y raccorder l’alimentation externe.
     
  • Disposer d’une tablette tiers pour modérer et interagir sur les commentaires en live
  • Privilégier une captation sonore externe au smartphone, permettant en plus une liberté de cadrage (sujet, objets, décor…) tout en garantissant la prise de son.
  • Utiliser un trépied si plan fixe, un monopode, ou encore un stabilisateur si séquence en mouvement.
  • Vigilance sur la lumière, principe de base d’éclairage à respecter pour ne pas perturber le spectateur par une image déstabilisante.
    Utilisation d’un panel en appoint, éclairage face-côté pour un meilleur rendu.
  • La couverture réseau selon utilisation :

    – 4G : attention à la couverture mobile, et aux évènements extérieur, manifestation ou autre événements à proximité, et selon l’heure, le réseau risque d’être fort sollicité, le live en sera perturbé (pixellisation, image figée, déconnexion…)

    – Wifi : Vigilance si l’on se déplace pour une réalisation dynamique, la couverture wifi doit rester bonne sur le même SSID (attention aux murs, écran, perturbateur radio…), à valider et à tester en amont, si évènement critique faire appel une équipe spécialisée pour s’approprier de la couverture nécessaire.
    Ne pas partager cette même connexion avec d’autre usage gourmand en utilisation réseau.
    Point primordial : tester la config retenue et si possible effectuer au moins une répétition en condition réelle de la chaîne qui sera utilisée, permettant de valider le cadrage, la lumière, le niveau son, les déplacements, la couverture réseau. 
  • Si besoin du fichier vidéo pour post-production, ne pas oublier, selon l’application, soit en début, soit en fin de live, de valider l’enregistrement du média sur le smartphone.

 

Merci à Philippe, Séverine et Estelle de m’avoir fait confiance

Merci à David, Olivier et Michel pour leur participation et maîtrise.

Merci, et surtout bravo à Vérino et Damien Douani, des pros de l’animation sachant s’adapter en toute situation.

 

 


Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*